Contexte et historique

C’est grâce à l’aide du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères français (MEAE) et de l’Ambassade de France en Argentine que les partenaires français alpins du projet de coopération ont été mis en relation pour la première fois avec les partenaires de Patagonie début 2023.

Alors qu’une représentante du MEAE se rendait dans la Province de Neuquén fin 2022, elle a pu cerner plusieurs pistes de collaborations avec la France, notamment sur le tourisme de randonnée. Elle s’est alors rapprochée de l’ONG grenobloise Tétraktys, spécialiste en développement du tourisme comme générateur d’opportunités économiques pour les territoires ruraux et de montagne, et de l’ENSM, École Nationale des Sports de Montagne à Chamonix, pour qu’ils étudient ensemble les faisabilités d’un projet sur place.

En février 2023, les deux opérateurs techniques, Tétraktys et l’ENSM se rendent alors en Argentine pour amorcer le dialogue avec les partenaires locaux et confirmer l’intérêt du projet.

Les deux territoires, des Alpes et de Patagonie, partagent en effet de nombreuses similitudes : des zones de montagne avec un patrimoine naturel très riche (forêts, lacs, montagnes, espèces végétales et animales rares), un fort potentiel de développement mais qui sont aussi fortement impactées par le changement climatique et sont forcées de repenser leur modèle.

C’est donc naturellement qu’un projet de coopération a été co-construit et proposé au MEAE dans le cadre du dispositif « Clé en main » avec pour objectif que des communes alpines qui ont une longue histoire du tourisme, échangent leur expérience avec ces jeunes communes patagoniennes qui cherchent encore leur stratégie touristique qui soit à la fois respectueuse de l’environnement et de leur population.

Le projet est finalement approuvé par le MEAE et lancé officiellement dès le mois de mai 2023 pour 2 ans.

Les collectivités partenaires impliquées sont :

Image hover effect image

Photo ancienne de Chamonix et du massif du Mont-Blanc

Cette coopération naissante a donc pour finalité de structurer et promouvoir une offre écotouristique dans une zone encore préservée de Patagonie à travers un réseau de sentiers de randonnée aménagés et la mise en place d’une gouvernance partagée impliquant les populations locales. Ceci repose sur des échanges d’expériences entre collectivités dans une démarche réflexive, en partageant à la fois les réussites, mais aussi les échecs et les erreurs des Alpes dans ce domaine, afin de renforcer les capacités des acteurs argentins et les accompagner dans une croissance maîtrisée et durable dans un contexte de changement climatique.

Retour en haut